Bridge Club du TOUQUET
Site Officiel du club de bridge du Touquet Paris Plage

Le Touquet : Premier festival de France


Il flotte, depuis quelque temps, comme un parfum de succès dans la région Nord Pas de Calais. En effet après le retentissement médiatique du film de Dany Boon , le doublé historique coupe, championnat de l’équipe de foot-ball de Lille, voilà que maintenant le festival de bridge du Touquet, organisé avec la participation de la Société Générale et la municipalité, associé au challenge des festivals de « Jouer Bridge », devient en fréquentation le premier festival de France, et devance cette année ses prestigieux aînés, que sont les festivals de Juan les Pins, Biarritz, Deauville et La Baule.

 

A quoi peut bien tenir cette réussite ?

 

En premier lieu certainement à l’accueil. Faire en sorte que les participants du tournoi se sentent dans un climat convivial conduisant à une ambiance sereine. Dans ce domaine l’équipe d’arbitres coordonnée par Jean Thirel a joué un rôle important.

 

En second lieu, au collectif, avec une équipe composée d’une part des membres, tous bénévoles, du comité du club de bridge du Touquet, présidé par Simone Claus, et d’autre part le personnel attaché au Palais des Congrès encadré par Régis Lefebvre, qui ont travaillé à l’unisson afin d’assurer toute l’organisation et pallier tout dysfonctionnement.

 

Et puis en dernier lieu, et cela n’est plus à démontrer au Touquet, la générosité, matérialisée par les plateaux de lots qui récompensent la presque totalité des participants. Et cette année les organisateurs ont spontanément ajouté des lots et des prix en espèces pour satisfaire l’accroissement de plus de trente pour cent de la participation des joueurs. En outre le « Palmeraie Golf Palace » qui propose des programmes de golf et de bridge a offert deux séjours pour une personne à Marrakech qui ont récompensé une paire de l’open tirée au sort. Il faut également noter l’accueil réservé spécialement aux cadets en leur offrant la gratuité aux tournois des premiers jours et en leur organisant un tournoi exclusif le vendredi. La présence importante de tous ces jeunes, enthousiastes et courtois, venant essentiellement des Flandres et du Val de Seine, a donné au festival un souffle de fraîcheur et d’authenticité. Il faut saluer cette initiative car elle contribue à assurer la pérennité du bridge. 

 

Bravo encore à l’ensemble des joueurs qui a eu un comportement patient et exemplaire lors des petits dysfonctionnements des « Bridgemate » liés à la forte affluence.

 

Accueil, collectif et générosité, valeurs cardinales du « Noooord » reconduiront certainement cette réussite à l’avenir.

 

   

 

La suite des photos dans notre rubrique « Les Photos » du site